Skip to main content

Skip to main navigation

Participez à la conversation
Partager
Texte: Petit / Large

Définitions et terminologie

Déficience intellectuelle

La déficience intellectuelle est un terme employé pour faire référence aux défis qu’affrontent certaines gens dans l’apprentissage et souvent dans la communication. Ces défis sont souvent présents à la naissance ou apparaissent à un très jeune âge. Fréquemment, les défis les plus graves qu’affrontent les personnes ayant une déficience intellectuelle sont les stéréotypes, les perceptions négatives et la discrimination infligée par d’autres gens en réponse à des façons uniques et différentes d’apprentissage et de communication.

Autrefois, la déficience intellectuelle était appelée retard mental. Les personnes ayant une déficience intellectuelle n’aiment pas être affublées de cette étiquette. « Étiquetez les bocaux, pas les gens », on nous dit souvent. C’est pour cela que nous nous référons aux personnes d’abord. Les termes préférés sont:

  • déficience intellectuelle

  • trouble du développement

Environ 2 % de la population canadienne a une personnes déficience intellectuelle.

Langage clair

Les personnes présentant une déficience intellectuelle ont demandé que tous les matériels de l'ACIC soient rédigés en langage clair.

Notre engagement envers l'auto-intervention

Notre Association considère que les personnes ayant une déficience intellectuelle ont le droit de participer à toutes les décisions qui les concernent. C’est pour cela qu’elles jouent un rôle essentiel dans le processus de prise de décisions de l'ACIC ; elles nous guident et nous conseillent sur la manière dont l'Association peut mieux satisfaire les besoins des personnes ayant une déficience intellectuelle. Les auto-intervenants ont trois représentants au Conseil d'administration de l'ACIC.

L'intégration communautaire

L'intégration communautaire est un concept simple; la plupart d'entre nous le rencontrons tous les jours. Nous vivons dans des communautés intégrées, nous travaillons aux côtés de nos collègues et nos enfants vont à l'école du quartier avec leurs amis

Toutefois, 899 000 Canadiens ayant une déficience intellectuelle ne vivent pas ainsi. Bien qu'elles aient la capacité de fréquenter les écoles ordinaires, d'avoir un emploi véritable et d'apporter leur contribution à la communauté, les personnes ayant une déficience intellectuelle sont souvent exclues en raison de leur incapacité. Ces personnes désirent participer à toutes ces activités, contribuer à la société et mener une vie ordinaire au sein de la communauté. Cependant, 30 000 personnes ayant une déficience intellectuelle dépérissent en institution, sont empêchées de réaliser leurs rêves et d'atteindre leurs objectifs. L'intégration communautaire permettra à tous les Canadiens, quelle que soit leur capacité, de réaliser leur potentiel de citoyens à part entière.

Les avantages de l'intégration communautaire

Les avantages de l'intégration communautaire sont tangibles et mesurables. Lorsqu'elles en ont l'occasion, les personnes présentant une déficience intellectuelle peuvent être productrices au sein de leur communauté, elles sont capables de subvenir à leurs besoins et de contribuer à la société. À l'heure actuelle, 343 000 personnes présentant une déficience intellectuelle sont privées de l'opportunité de travailler et d'être des contribuables, alors qu'elles pourraient faire les deux. Le coût de la ségrégation des personnes présentant une déficience intellectuelle a été estimé à 4,6 milliards de dollars par an en perte de productivité et en paiements d'aide sociale superflus. En acceptant les contributions que les personnes présentant une déficience intellectuelle peuvent apporter, nous pouvons construire des communautés plus fortes

L'intégration communautaire est bénéfique non seulement du point de vue économique mais elle profite aussi aux personnes présentant une déficience intellectuelle. Elle aide ces personnes à vivre chez elles au lieu d'être enfermées dans des institutions froides, lointaines et impersonnelles. En vivant au sein de leur famille, elles peuvent partager le bonheur et les réussites de la vie quotidienne. Grâce à l'intégration communautaire, des expériences telles que fréquenter une classe ordinaire, avoir un emploi ordinaire et vivre de façon indépendante, jadis interdites aux personnes ayant une déficience intellectuelle, sont maintenant réalisables. L'intégration communautaire permet aux personnes ayant une déficience intellectuelle de vivre avec dignité et d'atteindre leurs buts.